Les autres modes de transports en commun

Si le train et l'avion figurent parmi les moyens de transports collectifs naturellement les plus utilisés pour les grandes distances, il existe d'autres modes de transport pour effectuer vos déplacements, selon votre mode de vie, vos besoins, vos moyens financiers et les distances à parcourir.
 

De plus en plus, les transports en commun se tournent vers des solutions à vocation écologique, et nombre d’entre eux fonctionnent aux biocarburants ou agrocarburants (carburants fabriqués à base de végétaux, qui peuvent remplacer le gazole ou l’essence), au GPL (gaz pétrole liquéfié), au GNV (gaz naturel de ville) ou à l’électricité, ce qui participe à la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Divers moyens de transports adaptés à vos besoins

  • Les bus urbains et les autocars interurbains permettent de parcourir de longues distances et sont moins gourmands en énergie et en rejet de CO2 que la voiture.

 

  • Les autocars sont généralement dédiés à transporter des passagers en zone rurale et permettent de relier des communes qui ne sont pas desservies par les modes de transports traditionnels destinés aux zones urbaines.Parfois utilisés à la demande ils offrent l’avantage de desservir des zones peu densément peuplées.

 

  • Utiles pour tous ceux qui habitent les grandes villes ou des zones périurbaines, métro, RER (Réseau Express Régional), bus et tramways sont à votre disposition pour vos déplacements réguliers.

Les avantages des transports en commun

  • Les transports publics urbains bénéficient d’avantages incontestables, à savoir :

-La capacité à transporter une grande quantité de voyageurs (notamment aux heures de pointe)

-La performance : rapidité du trajet avec généralement l’assurance de la durée du transport

-La ponctualité : en ville, les bus et tramways utilisent des voies qui leur sont strictement réservées

-La rentabilité avec un coût relativement faible contrairement aux autres modes de transport : sur une année, vous divisez par vingt le coût de vos déplacements, si l’on compare au coût de revient d’une voiture qui s’élève à 6 000 euros par an (source Ademe : le guide de l’éco-mobilité)

-Le développement du réseau, qui permet facilement de se rendre d’un point à un autre, quel que ce soit le moyen de transport collectif utilisé.

-Le confort de ne pas avoir à chercher un emplacement pour stationner sa voiture.

-L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite pour la grande majorité.

 

  • Les aides pour inciter les citoyens à se déplacer en transports en commun

A l’issue du Grenelle de l’Environnement, les pouvoirs publics se mobilisent et plusieurs projets sont à l’étude :

-La mise en place de tickets uniques agglomération-région pour les transports en commun,

-La création de nouvelles lignes de bus et de tramway,

-La mise en œuvre de schémas de transports collectifs pour les DOM-TOM.

Les inconvénients attribués aux transports en commun

-Voyager à plusieurs implique d’avoir parfois à subir la promiscuité générée par la présence des autres usagers

-Les transports en commun vous rapprochent de votre destination finale, mais vous astreignent à utiliser un mode de déplacement complémentaire (en général, la marche à pied)

-Dans certains quartiers, vous pouvez ressentir de l’insécurité.